Pour une meilleure expérience, veuillez modifier votre navigateur pour CHROME, FIREFOX, OPERA ou Internet Explorer.
Définition d’un espace de stationnement et différence entre parking, garage et box

Définition d’un espace de stationnement et différence entre parking, garage et box

Selon l’INSEE, 32,5 millions de voitures particulières sont recensées en France en 2017. Une certaine partie de ces véhicules est chaque jour sur les routes. Pour se garer, une grande proportion de ces automobilistes a nécessairement besoin d’un espace de stationnement. Celui-ci est une zone délimitée, communément appelé place de parking, dédiée au stationnement d’un véhicule à moteur de 2 ou 4 roues. Voici tout ce qu’il faut savoir sur l’espace de stationnement, sur les différences entre parking, garage et box ainsi que sur les prix pratiqués pour la location ou pour l’achat.

Qu’est-ce qu’un espace de stationnement ?

Trouver une aire de stationnement pour leurs véhicules est une préoccupation quotidienne des automobilistes. Dans les aires urbaines, le nombre d’espaces de stationnements disponibles est généralement insuffisant pour combler la demande. Heureusement, les offres de location de places de parking entre particuliers couvrent de plus en plus la plupart des grandes villes, une aubaine pour les automobilistes, que ceux-ci soient résidents, usagers régulièrement de passage, ou visiteurs. 

Un espace de stationnement désigne une zone aménagée et délimitée généralement par un marquage au sol pour l’emplacement d’un véhicule. Dans le langage courant, beaucoup utilisent le mot « parking » pour en parler, quand certains ont l’habitude de l’expression « place de stationnement ». D’autres quant à eux préfèrent tout simplement raccourcir cette expression et employer en lieu et place, le mot « stationnement ». Pour tout savoir sur cette zone dédiée à l’emplacement de stationnement d’un véhicule, certaines de ses caractéristiques ci-après sont intéressantes à connaître : 

Comptez 5m de long pour 2,30m de large pour une place standard. Une place de stationnement résérvée aux personnes handicapées sera de 5×3,30

Situation et configuration d’un espace de stationnement

L’espace de stationnement est généralement aménagé pour accueillir des véhicules en grand nombre près des édifices à usage public, à l’instar des aéroports, des stades et des bureaux administratifs par exemple. Les locaux professionnels et les complexes commerciaux disposent également de plusieurs zones de ce type pour accueillir les automobilistes. Généralement, soit l’espace de stationnement est situé sur une aire en surface et en plein air, soit il est aménagé dans une zone couverte et est ainsi placé sur plusieurs niveaux dans un immeuble ou dans le sous-sol de celui-ci. 

Espace de stationnement privé ou public, opérateur de stationnement

Lorsque c’est le domaine public qui est aménagé pour l’emplacement des véhicules, il est habituel de parler d’un espace de stationnement public. À l’opposé de cette notion, des places de parking privées existent également et sont réservées exclusivement à l’usage de leurs propriétaires. Outre les parkings publics et privés, des opérateurs variés proposent par ailleurs des services payants de stationnement. C’est en grande partie le cas des emplacements pour véhicules visibles dans les plus grands aéroports ou les principales gares : ils appartiennent en majorité à des grands groupes d’exploitants. 

Panneau de signalisation

En France, les panneaux de signalisation circulaires ou carrés à fond bleus marqués de la lettre P en majuscule de couleur blanche indiquent aux automobilistes la présence d’une zone réservée au stationnement. Parfois, ces plaques signalétiques sont également présentes dans la rue, lorsque la voie publique est bordée d’une partie expressément réservée à l’usage des automobilistes pour y garer leurs véhicules. Il s’agit dans ce dernier cas du stationnement sur la voirie, qui est extrêmement réglementé. Limitation de la durée de stationnement et/ou exigence d’une contribution financière sont autant de réglementations auxquelles les usagers de ces emplacements en voirie sont soumis. 

Marquage au sol et espaces de stationnement

À part les signalisations verticales que sont les panneaux, le marquage au sol est un moyen très efficace pour signifier aux automobilistes l’existence d’un espace de stationnement. Ainsi, une délimitation par des lignes de couleur blanche accompagnées d’au moins un pictogramme représentant une silhouette sur un fauteuil roulant caractérise un emplacement réservé aux véhicules transportant à leur bord une personne à mobilité réduite. Dans les agglomérations, certains espaces de stationnement sont quant à eux destinés aux véhicules de livraisons. Bordés par un marquage en ligne discontinue, ils sont reconnaissables avec leur croix en diagonale au centre de l’emplacement ainsi que la mention Livraison inscrite à même la chaussée, l’ensemble étant tracé avec une couleur jaune bien caractéristique et bien visible. 

Les différences entre un parking, un box et un garage

Avec l’intense mobilité quotidienne des véhicules en France, plusieurs types d’usagers ont chaque jour besoin d’un espace de stationnement, que ce soit dans les zones urbaines ou dans les secteurs en périphérie.

Par exemple, le résident d’un quartier qui habite dans un immeuble sans parking choisira comme meilleure option de garer son véhicule sur un espace de stationnement situé à proximité de son domicile. Dans un autre cas de figure, un professionnel qui se rend tous les jours à son travail avec son véhicule sera davantage motivé si l’emplacement de son véhicule est situé au plus près de son lieu de travail. Cette recherche de place de parking concerne également les visiteurs occasionnels d’un quartier en particulier et qui désirent garer leur voiture le plus près possible de l’endroit à visiter. Définitivement, la location d’un espace de stationnement auprès d’un particulier se présente ainsi comme la meilleure solution pour répondre à ces différents types de besoins. 

À ce titre, un coup d’œil sur internet et les sites dédiés aux annonces de mise à la vente ou à la location d’espaces de stationnement, permet de trouver rapidement de nombreuses options ouvertes aux résidents, aux professionnels et aux visiteurs occasionnels. Dans ces annonces, 3 mentions reviennent généralement : les box, les parkings et les garages. Si toutes ces appellations désignent un espace de stationnement, des différences sont à connaître entre ces 3 notions, que l’on soit futur acheteur ou candidat à la location : 

Le garage

Des murs ainsi qu’une porte peuvent délimiter un espace de stationnement. Dans ce cas, il convient donc de parler de garage, qui est plus précisément un emplacement clos destiné à l’accueil d’un véhicule motorisé. Ce genre d’espace de stationnement est très souvent situé en extérieur, au bas des immeubles en copropriété par exemple. 

La sécurité est sans doute l’un des points forts qui séduisent le plus les automobilistes lorsqu’ils choisissent de placer leur véhicule dans un garage. Généralement, ce type d’espace de stationnement convient à des usagers qui désirent placer leur véhicule non loin de leur résidence. 

Le parking

Le parking, ou plus précisément une place de parking est un espace au sol dédié au stationnement d’un véhicule. Généralement, des marquages au sol sont utilisés pour baliser cet emplacement. En opposition au box et au garage, c’est un espace ouvert et donc ni mur ni porte ne sont présents pour le clôturer. Soit ce type d’emplacement pour véhicule est situé en plein air, soit il est aménagé sur une aire couverte, donc en sous-sol ou dans les niveaux supérieurs d’un immeuble construit en général à cet effet. Les places de parking sont regroupées habituellement en nombre (parfois jusqu’à plusieurs centaines d’emplacements) sur une vaste zone dont l’accès est plus ou moins réglementé. Dans cet espace, plusieurs usagers peuvent ainsi garer leurs véhicules sur des places de parking individuelles. 

Que ce soit à la location ou à l’achat, par rapport au garage ou au box, la place de parking est la solution la moins onéreuse financièrement pour garer une voiture. Du point de vue pratique, cet emplacement est par ailleurs très intéressant dans le cas d’entrée et de sortie très fréquentes du véhicule. 

Le box

Le box est quant à lui un espace de stationnement clôturé. Tout comme le garage, des cloisons, sécurisent cet emplacement, il peut être muni d’une porte. Cependant, la particularité d’un box est qu’il est localisé sur une aire aménagée en général, en sous-sol. Contrairement au garage, un box est par ailleurs multiusage, car outre l’accueil d’un véhicule, il peut servir également de garde-meuble par exemple. 

La sécurité est l’un des arguments les plus intéressants pour les utilisateurs de box. Leur prix est souvent un peu plus cher par rapport à celui d’une place de parking, mais les usagers ont la possibilité d’exploiter toute la surface disponible en y stockant des affaires et des objets personnels, en plus d’un véhicule. Dans certains cas, les box sont d’ailleurs très vastes et offrent une surface pouvant accueillir deux véhicules. 

Les prix d’une place de parking à la location et à l’achat

Comme tout bien immobilier, de nombreux facteurs vont influer sur le prix à l’achat ou de la location d’une place de parking. 

La localisation d’un espace de stationnement est en premier lieu l’argument fort qui va décider de son prix. En fonction de sa proximité avec un centre urbain par exemple, le prix d’une place de parking va plus ou moins varier. D’ailleurs, plus la difficulté de stationnement est avérée dans la zone où l’emplacement est situé, plus sa valeur à la location et à la vente va s’élever. 

Les prix des places de parking sont par ailleurs disparates selon que les biens soient situés dans la capitale ou en province. Par exemple, dans certains quartiers de Paris, à l’achat un espace de stationnement peut s’acquérir jusqu’à environ 50 000 euros – et parfois davantage – tandis que dans les autres agglomérations françaises, moyennes ou grandes, le prix des places les plus onéreuses est limité à 15 000 euros. 

En ce qui concerne la location de place de parking, les formules entre particuliers sont très souvent intéressantes, en raison notamment des prix pratiqués qui sont bien plus accessibles. Généralement, la location d’une place de parking entre particuliers oscille entre 50 et 500 euros mensuellement dans les principales agglomérations de France. 

À Lyon par exemple, les opérateurs de stationnement payant proposent des abonnements mensuels à partir de 150 euros. Quant au stationnement sur voirie, alors que les places sont peu nombreuses pour des prix qui sont souvent élevés et une durée d’utilisation limitée, diverses conditions doivent être remplies pour avoir l’autorisation de les utiliser. Plus pratique et surtout plus accessible financièrement, la solution reste donc la location de parking entre particuliers. Dans la capitale des Gaules, les espaces de stationnement sont ainsi à louer à partir de 60 euros au mois grâce à cette formule. 

La situation et la forme de la place de parking sont d’autres éléments qui vont entrer en compte. Ainsi, lorsqu’il se décline en garage ou en box, que ce soit à l’achat ou à la location, le prix d’un espace de stationnement est bien plus élevé par rapport à celui d’une simple place de parking. Par ailleurs, lorsqu’il est aménagé dans un sous-sol par exemple, si l’emplacement est situé dans des zones facilement accessibles et proches des issues, son prix est susceptible d’augmenter.

laissez votre commentaire


Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Haut